Méditer dans le bruit…? 🧘🏼‍♀️

Pour méditer…On privilégie l’endroit le plus calme et on essaie de faire en sorte d’être dérangé le moins possible. En même temps, le bruit n’est pas un obstacle à la pratique.
Je me rappelle lorsque j’étais petite que ma mère pouvait méditer n’importe où. Bruit ou pas. Il n’était pas question qu’elle manque sa « médit » quand l’heure était venue. Si nous étions à la maison, bien sûr elle allait dans sa chambre pour méditer mais si nous étions à l’extérieur, elle pouvait méditer aussi bien sur un banc d’un centre d’achats que dans la voiture pendant un voyage familial. Malgré l’action autour, elle se « retirait » à l’intérieur d’elle-même pour son temps d’arrêt.
Il y a quelques jours, en après-midi, lorsque je me suis assise pour méditer, tous les bruits ont commencé…construction, perceuse, portes qui claquent, je vous épargne les détails de la liste…mais il y avait du bruit!
« Bon…qu’est-ce que je fais? », me suis-je questionnée l’espace d’un instant.
Je suis restée assise tranquillement dans ce défi qui m’était présenté. Je me suis dit que finalement « la vie » en général était bruyante! Et pas juste avec des bruits extérieurs, mais aussi avec les bruits intérieurs, créés par toutes ces situations et expériences que nous vivons. Et par toutes ces vagues d’émotions que nous ressentons! Alors raison de plus pour rester là, assise, pour trouver le calme sous la couche superficielle, profondément à l’intérieur de moi.
J’y suis arrivée! Mon esprit m’a chuchoté: « c’est pour ça que je médite, pour trouver le calme physique, mental, émotionnel et spirituel. » J’ai remercié pour cet instant et pour cette agréable confirmation.
Aaaaahhh! Que j’aime méditer!
Note: Le plus drôle c’est que 30 minutes après la fin de ma méditation, tous les bruits s’étaient « éteints » comme par enchantement. Faut croire que tout le monde avait finalement terminé son brassage. Comme quoi j’avais quelque chose à réaliser à ce moment-là! Dans ce 20 minutes bruyant.
0 réponses

Laisser un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *